dim.
2/04
2017
5€

Terminal Cheesecake + Elephant & centipède

term2

Voilà un week-end qui va bien finir !

 

Tu aimes le rock, les transes, le dub, le psyché, la noise, les envolées qui font bouger ton corps et les coups de caisse claire qui font danser ta tête ? alors viens !

 

On se donne rendez-vous avec l’un des plus grands groupes de rock psychédélique londonien  : Terminal Cheesecake !

En première partie, Éléphant et centipède chauffera la scène avec son post rock délicat, rude mais souple!!

 

terminal

 

Formé par le guitariste Russell Smith en 1988, Terminal Cheesecake reste un des meilleurs groupes noise-rock britanniques qu’ait compté la décennie 90. Parti d’un son punk orageux et chaotique, le groupe s’oriente rapidement vers un rock inquiétant à forte tendance dub-expérimental et très très psychédélique !

 

Leur décalage par rapport aux groupes hardcore de l’époque et leur ironie corrosive les rapproche indubitablement des hallucinés Butthole Surfers.

 

La carrière de Smith ne débute cependant pas avec Terminal Cheesecake puisqu’il a déjà fortement marqué la scène anglaise de dance-pop en participant aux projets A.R. Kane et M/A/R/R/S, à qui on doit le tube d’acid-house “Pump up the volume”. Dans les années 90,Terminal Cheesecake fait partie intégrante de la scène underground anglaise noise-grind, aux côtés de Skullflower (que Smith rejoindra par la suite), God, Godflesh, Loop et Napalm Death.

 

Cinq albums sortiront sur les labels Wiiija, Pathological ou encore World Serpent (Coil, Nurse With Wound, Current 93…).

Le groupe interrompt sa carrière en 1995 et c’est seulement à l’été 2013, suite à la demande du festival Supernormal(Oxford-shire) et l’excitation d’un nouveau public plus jeune, que Russel Smith décide de remonter le groupe aidé de Neil Francis, chanteur du groupe Gnod et du batteur d’origine John Jobbagy

 

Tu peux écouter leur dernier album paru fin 2016 sur terminalcheesecake.bandcamp.com

Et à lire, une super interview : noisey.vice.com/fr/article/terminal-cheesecake-interview-russell-smith

 

termck album

 

Conclusion de la chronique du dernier album sur “perte et fracas” :

 

“Alors oui, Terminal Cheesecake est un groupe largement taxé de psychédélique. Mais pas celui qui va faire gentiment décoller dans ta tête, t’amener à un degré de lévitation mega cool pour libérer tes chakras, ce n’est pas une longue ballade paisible pour faire de beaux rêves. Le psychédélisme de Terminal Cheesecake est cauchemardesque, épais, tumultueux, noise, improvisé, avec de grosses basses dans la tronche (l’énorme parpaing The Winding Path), des voix dont l’écho se répercute dans la cervelle pour que tu deviennes fou, des samples pour perdre le sens de la marche et des tapis chaotiques de guitares pour défolier les pauvres neurones qui te restent. Les sept compos sont dantesques, relativement courtes pour gagner en percussion et broient menu-menu dans une belle et grande gerbe de débauche sonore dont ils ont toujours le secret. De tous les albums de Terminal Cheesecake, c’est sûrement le disque le plus rock, le plus bruyant, le plus cramé, voir tout simplement le meilleur, remettant au passage à leur place de nombreux petits jeunes. Pour un retour, c’est un grand coup de maître. Longue vie à Terminal Cheesecake.”

 

 

ELEPHANT & CENTIPEDE  (Post-Rock)

 

Quatuor formé en 2015 dans la région, ELEPHANT & CENTIPEDE construit un post-rock influencé par des groupes tels que Explosions In The Sky ou Ez3kiel.

Délicat, rude, mais toujours souple, leur premier EP sobrement intitulé « COILS » donne à entendre de toute la puissance des compositions du groupe qui ne sait pas ce que le mot « ennui » signifie.

Massif et millimétré, c’est sur scène qu’E&C déploie toute l’ampleur de sa musique.

 

www.facebook.com/pg/ElephantAndCentipede

elephantcentipede.bandcamp.com

 

elphtcentpd

 


Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Top