dim.
26/03
2017
7€

Récital / lecture : Chopin/Georges Sand

Alice Rosset revient pour nous présenter un nouveau projet :

Alice Rosset (piano) & Anne Danais (voix)

Oeuvres de Frédéric Chopin – Lettre de George Sand

 

En 1837, Franz Liszt présente George Sand​ à Frédéric Chopin.

La fragilité et le talent du pianiste polonais, alors âgé de vingt-sept ans et d’une santé délicate,

la séduisent immédiatement ; il reste, quant à lui, réservé vis-à-vis de cette femme trop célèbre.

Ils se croisent à de nombreuses reprises, dans le cercle des émigrés polonais, chez Marie d’Agoult,

ou encore chez la femme de l’ambassadeur d’Espagne, Charlotte Marliani.

George est prudente, s’informe auprès du comte Grzymala des sentiments de Chopin,

prend conseil auprès de son confident Delacroix, avant de céder à ses propres désirs.

Pour George Sand, ce sera le début d’une deuxième vie conjugale, qui durera plus de huit années.

On lira peu de lettres échangées par George et Chopin : l’ensemble de leur correspondance fut détruite.

Pour seul témoignage de leur amour, demeurent les missives envoyées à des tiers…

« C’est Alice qui m’a proposé de monter ce duo Chopin-Sand.

Je lui avais glissé à l’oreille mon envie d’un récital exclusivement d’œuvres de Chopin et elle a rebondi sur mon souhait l’air de rien.

J’ai accepté sans hésiter sa proposition et me suis mise au travail. J’avais envie de lire des lettres.

J’ai découvert qu’il ne reste aucune trace de leur correspondance.

J’ai choisi de lire une seule lettre de George Sand, adressée à un ami que tous les deux avaient en commun.

C’est une très longue lettre écrite au tout début de leur rencontre. George Sand est plongée dans ce qu’on appelle l’état amoureux

avec tout ce que ça peut comporter de stratégie, paradoxes, élans, abattements et ridicules. C’est à la fois touchant et drôle.

Alice de son côté a choisi les pièces qu’elle avait envie de jouer.

Et nous avons fait un mixage presque à l’aveugle.

Et de l’intérieur, de ma place de lectrice je ne m’attendais pas à recevoir la musique aussi directement comme une parole.

De fait il s’agit bien d’un dialogue. Mots et musique se font écho, répondent d’une façon tout à fait surprenante. »

Anne Danais, comédienne

a rosset


Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Top